declaration_impot_2019

La période de déclaration des revenus a commencé ce mercredi 10 avril 2019.

Si le prélèvement à la source, entré en vigueur cette année, a supprimé le décalage d’un an entre la perception des revenus et leur imposition, la déclaration des revenus au fisc est toujours obligatoire pour les quelque 38 millions de contribuables.

Année blanche, revenus exceptionnels, calendrier fiscal … en quelques mots, Grisbee vous dit tout ce qu’il faut savoir !

Qui doit déclarer ses revenus en 2019 ?

Malgré le lancement du prélèvement à la source en début d’année, rien n’a changé de ce côté-là : chaque foyer doit déclarer ses revenus.

Pour les foyers imposables (43% des 38 millions de foyers fiscaux), vous recevrez votre avis d’imposition entre le 29 juillet et le 7 août. Si à l’inverse, vous déclarez vos revenus par voie postale, vous recevrez votre avis d’imposition entre le 5 août et le 29 août.

Les Français non imposables recevront de leur côté un avis d’imposition entre le 24 juillet et le 7 août, si la déclaration a été faite sur internet, et entre le 7 août et le 2 septembre, si la déclaration a été faite en version papier. Cet avis d’imposition leur servira de justificatif pour de nombreuses démarches.

La déclaration en ligne s’impose

Cette année, la déclaration en ligne n’est plus une option !
En cas de manquement à la règle, vous encourez une amende de 15 euros.

Il existe néanmoins des exceptions pour les personnes n’ayant pas accès à internet dans leur résidence principale ou ne sachant pas s’en servir. Bercy leur permet de déclarer leurs revenus en version papier.

Les contribuables vivants en zone blanche, soit un territoire où aucun service mobile n’est disponible, sont également exempts de déclarer leurs revenus en ligne.

Si l’administration fiscale manie l’art du bâton, elle est aussi au fait de celui de la carotte. Déclarer en ligne accorde ainsi plusieurs avantages (date limite repoussée, réception immédiate d’un avis de situation déclarative, possibilité de modifier les informations renseignées en ligne etc.)

De combien de temps dispose-t-on pour déclarer ses revenus ?

Vous déclarez en version papier : la date limite à ne pas dépasser est le 16 mai 2019.

Pour la déclaration en ligne, la date à ne pas dépasser dépend toujours des départements dans lequel vous résidez. Les dates limites par département sont les suivantes :

  • Départements n°1 à 19 : 21 mai 2019,
  • Départements n°20 à 49 : 28 mai 2019,
  • Départements n°50 à 974/976 : 4 juin 2019.

Pourquoi déclarer ses revenus alors que 2018 est une année blanche ?

Cette année, vous déclarez les revenus que vous avez perçus en 2018. Pour autant, avec le prélèvement à la source, vous payez déjà depuis le début de l’année votre impôt sur vos revenus de 2019. Afin de ne pas payer deux fois l’impôt sur le revenu cette année, le fisc a effacé votre impôt sur les revenus habituels de 2018. Sur votre avis d’imposition, vous verrez un crédit d’impôt pour la modernisation du recouvrement (CIMR) annuler directement votre impôt sur les revenus de 2018.

L’Etat vous demande toutefois cette année encore de déclarer vos revenus, et ce pour plusieurs raisons.

La déclaration permet de signaler les revenus exceptionnels de 2018 qui, eux, sont bien imposés cette année. Vous verrez dans votre déclaration que de nouvelles lignes sont apparues cette année pour vous permettre d’indiquer ces revenus exceptionnels.

Votre déclaration permet également à l’administration fiscale de prendre en compte les éventuels crédits et réductions d’impôts dont vous bénéficier. En effet, malgré l’année blanche et l’annulation de votre impôt, les crédits et réductions d’impôt seront bien remboursés par l’administration fiscale.
Si vous en bénéficiez, l’Etat a du vous verser en janvier un acompte correspondant à 60% de votre réduction ou crédit d’impôt perçu en 2018 sur vos revenus de 2017. Vous percevrez le complément à l’été 2019, en fonction de votre déclaration de revenus. Si vous ne bénéficiez plus de ces avantages ou si vos réductions d’impôt ont diminué par rapport à votre déclaration de 2018, il vous faudra par exemple restituer le trop perçu.

Cette déclaration permet enfin d’actualiser ou de confirmer votre taux de prélèvement à la source. Le nouveau taux sera si nécessaire appliquer sur vos revenus de cette année à partir de septembre 2019.

Se dirige-t-on vers une suppression de la déclaration des revenus ?

Nouvelle annonce en 2019 : la déclaration des revenus devrait devenir facultative dès l’année prochaine pour les quelque 8 millions de foyers fiscaux dont les revenus ne changent pas d’une année sur l’autre. Ces derniers recevront automatiquement un avis d’imposition à valider.

Vous connaissez à présent les principales étapes du calendrier fiscal. Et si vous souhaitez optimiser votre impôt, les conseillers de Grisbee se tiennent à votre disposition 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici